danse mouvement
– & –
bien-être

faites vous du bien en dansant !
reprenez confiance, bougez votre corps et appréciez le moment.
pas de technique nécessaire, c’est ouvert à tous.

A Propos

danse mouvement & bien-être

Les ateliers danse mouvement & bien être s’appuient sur le dispositif de la danse-mouvement-thérapie. La danse-mouvement-thérapie (DMT) utilise la danse et le mouvement dansé comme outils d’expression créative, de (re)découverte de soi et de développement d’une plus grande conscience de soi-même.
Les participants sont invités à utiliser leurs corps comme outil de création et de bien-être mais pas comme outil esthétique et de performance comme nous pouvons le rencontrer souvent dans un cours de danse. Ici, pas de jugement artistique ou de valeur, pas besoin d’avoir plusieurs années de danse derrière soi pour pratiquer cette discipline des arts-thérapies. Seuls compte le plaisir de bouger, de s’exprimer autrement que par le verbe et de prendre du temps pour soi.
La DMT s’inscrit dans la lignée de la définition de la santé de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » Ainsi, les ateliers danse mouvement & bien-être peuvent aussi bien se développer dans un secteur médicalisé ou d’accompagnement médico-social que dans un domaine plus personnel auprès de toute personne qui souhaite apprendre à se découvrir et à s’exprimer autrement.

histoire de la danse-mouvement-thérapie

La danse-thérapie est une discipline qui a pris forme dans les années 50 avec Marian Chace aux Etats-Unis qui menait des ateliers de danse dans des hôpitaux psychiatriques. Ces ateliers se sont transformés petit à petit en ateliers thérapeutiques, lorsque Marian Chace s’est rendue compte qu’elle n’enseignait plus la danse mais travaillait sur les processus des personnes qu’elle accompagnait. Suivront par la suite, Trudi Schoop, Anna Halprin, Mary Starks Withehouse, Joan Chodorow, Janet Adler ainsi que Judith Kestenberg qui ont créées de nouveaux dispositifs de danse-thérapie.
En France, Rose Gaetner (années 50), danseuse de formation classique, proposait son travail de danse-thérapie à des enfants psychotiques dans un hôpital parisien. Dans les années 70, c’est France Schott-Billmann qui a approfondi l’approche ethno-antropologique de la DMT à travers la technique de l’Expression Primitive. Enfin, Laura Sheleen, qui a étudié avec Martha Graham et Doris Humphrey, s’est formée à la psychanalyse jungienne et a approfondi à travers la connaissance des traditions mystiques la recherche sur les archétypes et l’inconscient collectif, en développant ce qu’elle appelle le « mythodrame ».
La DMT se développe également de façon importante, dans les années 50, en Argentine avec Maria Fux ainsi qu’en Amérique Latine.
Actuellement, de plus en plus d’association de danse-thérapie se développe à travers tous les continents qui regroupent toujours plus de danse-thérapeutes, tout comme les formations en danse-thérapie que ce soit en formation continue, universitaire ou privées, ouvertes aux professionnels soignants ou artistes.
Lié à l’activité des pionniers de la DMT, il existe aujourd’hui différentes approches à la danse-thérapie :

  • une approche ethno-analytique (chamanisme, rituels, danses sacrées et ethniques);
  • une approche théâtrale (système d’analyse du mouvement Laban, danse moderne);
  • une approche kinésiologique et psychocorporelle (Feldenkreis, technique Alexender, etc.);
  • une approche intégrative qui synthétise les 3 approches précédentes de la danse, du corps et du mouvement (c’est cette approche que nous utilisons dans nos ateliers danse mouvement & bien-être).

Objectifs

La danse mouvement & bien-être favorise...

L'expression de sa créativité

Il ne s'agit pas d'un cours de danse mais d'accompagner les participants à s'exprimer à travers leur propre danse.

La détente corporelle et mentale

A travers la relaxation, les massages et l'éveil sensoriel et corporel.

L'épanouissement et le bien-être

Il s'agit d'un espace-temps "extra-quotidien" pour prendre soin de soi, se faire plaisir et lâcher-prise.

Le développement des capacités expressives et émotionnelles

A travers le rythme du tambour, l'improvisation dansée, les musiques du monde et l'imaginaire.

Le développement de la confiance en soi et de l'estime de soi

A travers la prise de conscience de son potentiel artistique et personnel.

Est accessible à tous

Les ateliers sont ouverts à tous avec ou sans expérience artistique ou dansée.

association

Le Ligourès, Maison de la Vie Associative
Place Romée de Villeneuve
13090 Aix en Provence

pré-inscription / nous ecrire